Gestion de crise, sortir la tête haute.

Gestion crise sortir
Notre investissement au travail représente une part significative de notre vie (environ 220 jours par an). Nos relations avec autrui sont parfois mises à rude épreuves.
Le conflit est un comportement inhérent aux relations interpersonnelles qui s’applique dans notre vie privée et dans notre sphère professionnelle. S’il n’est pas canalisé rapidement, les organisations peuvent en garder les stigmates (perte de productivité, réputation impactée, démobilisation, investissement) et c’est tout un équilibre qui est remis en cause. Alors quand la maison brûle, lorsque la qualité des relations se dégradent, l’accompagnement d’un expert est LA solution pour une sortie de crise.

Un collectif affecté, une organisation fragilisée

La performance d’une organisation est bien souvent fragilisée par le stress, l’antagonisme d’intérêt ou une souffrance vécue de l’intérieur. Les raisons ne sont pas toujours visibles, le mécanisme est insidieux. 

Si les managers sont, en théorie, formés pour faire face à des situations conflictuelles, les solutions mises en place pour les désamorcer peuvent avoir un effet amplificateur. La neutralité de son statut allié à sa prise de décision pour trancher peut-être un cocktail détonant. Un collaborateur éconduit y verra une prise de position de sa direction contraire à ses intérêts plutôt qu’une quête de solution, un soutien, une reconnaissance.
L’enfer est pavé de bonnes intentions !

Là commence l’escalade de la récrimination au détriment de l’implication dans sa fonction, de la performance et du climat de bienveillance. Alors lorsque toutes les tentatives se sont montrées infructueuses, la médiation peut être la sortie de secours, une sortie par le haut.

 

La mise en place de discussions par une médiation, totalement intégrées dans la stratégie sociale des entreprises, donne la capacité à une organisation de surmonter des tensions intestines par un apport extérieur, au regard objectif, impartial. 

Recourir à un tiers pour une sortie de crise est la meilleure alternative à l’aléa judiciaire qui serait long, couteux et souvent douloureux pour les parties qui s’opposent. Le médiateur ou l’expert va, dans un processus parfaitement ajusté et structuré, pouvoir mettre en place des solutions à l’amiable en groupe et/ou en individuel basées sur son écoute et sa capacité à analyser l’origine du problème. Il est plus facile de lâcher prise et de prendre de la hauteur émotionnellement avec une personne externe à l’organisation sous le sceau de la confidentialité. 

Par remontées capillaires, l’expert pourra ainsi croiser les points de vue, analyser la cause du conflit, élaborer une stratégie et mettre les collaborateurs en présence pour trouver le consensus qui fera sens à l’ensemble des parties. 

En 2019, 70% des demandes ont abouti ce qui est une avancée majeure comparée à la gestion des contentieux prud’homaux qui maintiennent les individus dans des situations conflictuelles et dont l’issue est hypothétique. 

Un désaccord ne doit pas être vécu comme une attaque. Le recours à un avocat peut mettre dans une position d’adversité qui nuit à toute forme de conciliation. 

 

La rupture de dialogue est bien souvent vécue par une personne qui souhaite mettre fin à une souffrance, une errance dans son organisation où elle est devenue étrangère (manque de sens dans ses missions, pas de perspectives d’évolution, conduite managériale abusive, absence de reconnaissance ou volonté de se reconvertir). D’autres situations toxiques comme le harcèlement ont fait émerger une nouvelle forme d’accompagnement, le coaching en négociation sociale. 

 

Retrouver la bonne posture

L’accompagnement en « divorce professionnel » s’est démocratisé ces dernières années en France, s’inspirant du modèle de négociation des relations sociales aux États-Unis.
« NEGOCIATE » signifie « DISCUTER » et non pas « S’OFFENSER ».  

Ce recours s’est notamment intensifié avec les réformes de la loi travail, le recours à des solutions amiables imposé les juges depuis mars 2019 et l’accélération des restructurations des entreprises. 

 

Ces consultants, experts en négociation, ont pour mission de susciter un regard nouveau au sein des parties. Analyser, trouver les failles et insuffler la volonté de trouver un arrangement qui sera libérateur. L’intervention d’un coach est rémunérée par la partie qui le sollicite sur la base d’un forfait et d’une prime au succès (un pourcentage du dédommagement obtenu à l’issue de la négociation). 

mickaella amar crossroads

Mikaella Amar, Experte en stratégie d’influence complexe et en négociation professionnelle, Médiateur professionnel certifié, nous précise son cadre d’intervention, en immersion dans l’entreprise ou en mission d’accompagnement de cadres et de dirigeants. 

« La négociation par un expert permet à l’entreprise comme au salarié d’évaluer les options qui s’imposent lorsque le dialogue est rompu ou bien que les discussions ne bénéficient plus d’aucune avancée. L’expertise du négociateur est d’analyser un contexte, un environnement, des acteurs, puis de définir les leviers qui vont permettre de choisir la meilleure option pour chaque situation, de la maximiser. Faire la différence en utilisant tous les champs d’action que nous offre la stratégie d’influence à l’inverse d’une procédure uniquement légitime par le cadre contractuel, qu’ils soient humains, politiques, psychologiques, culturels et économiques. L’intérêt des parties est au cœur du débat.

Lors d’un changement professionnel, il faut anticiper et se préparer au plus tôt afin d’éviter un préjudice émotionnel et professionnel d’importance. L’idée est de phosphorer sur une stratégie d’influence pour amener les parties à négocier, pour s’épargner le contentieux destructeur et contre-productif sur votre présent et à fortiori votre demain. Le cadre concerné peut alors mieux rebondir, obtenir une reconnaissance financière, rééquilibrer la relation et se séparer en excellents termes. Les salariés en reconversion de carrière s’imaginent en position de faiblesse, c’est une erreur ! Cette expérience les transformera et fera de leur faiblesse une force. 

Dans une négociation, il est important de prendre conscience que l’on interagit avec des personnes, on est dans l’humain. Il est donc primordial d’identifier le bon interlocuteur, celui qui, au travers de la stratégie d’influence, aura intégré que la meilleure option possible est de rejoindre un point de vue. Il faudra trouver son talon d’Achille. La personne reprend alors confiance car elle rétablit ses droits, sa vérité, son influence et rebat les cartes pour construire son avenir. Mettre dans le dialogue le sens et la finesse politique pour savoir à qui parler, quels mots utiliser, à quels moments agir, identifier le point de rupture de la négociation pour obtenir le maximum. Tel est l’ADN de ma méthode éprouvée pour trouver le meilleur accord possible ! ».

Apaiser les rancœurs et les tensions sociales est aujourd’hui possible en dehors du périmètre judiciaire. Plus rapide (les interventions durent en moyenne 2 mois dès qu’elles sont effectives), moins couteuse (le coût moyen partagé entre les parties est estimé à 6 000 euros), plus vertueuse, la médiation sociale est l’avocat du bien pour retrouver cette posture qui va faire gagner en efficacité et en sérénité. Et si CrossRoads avait TA solution ?

A PROPOS DE CROSSROADS

CrossRoads, la division « formation et développement personnel » du cabinet de chasse de tête SP SEARCH, propose des solutions sur-mesure pour stimuler ton potentiel, te redonner confiance, créer l’alchimie entre tes compétences, ta personnalité et ton futur projet professionnel. Une équipe d’experts pluridisciplinaire t’aidera à rebattre les cartes, à identifier ce pour quoi tu es fait mais surtout t’accompagner à chaque étape de ta construction ou de ton évolution.

Mikaella Amar a rejoint l’équipe CrossRoads pour apporter son expertise en stratégie d’influence et en négociation, pour t’accompagner dans une situation complexe quand cela te parait insurmontable ou tout simplement quand tes envies te poussent vers autre chose.

 

CrossRoads concrètement c’est :

Un programme de formation « Chasse ton job » pour décrocher le poste à ta mesure.

Un programme d’introspection et de travail sur toi-même « Fais le bilan » pour donner du sens à sa carrière (bilan professionnel, bilan de compétences, assessments).

Un programme d’accompagnement individuel « Mon coach perso » pour trouver les solutions à une problématique avec l’aide d’experts dans leur domaine (DRH, chasseurs de tête, juriste, consultant en négociation, training en anglais, accompagnement dans la création d’entreprise …).

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
pénurie d'experts en cybersécurité

Cyber-Sécurité : 1000 postes non pourvus

21 janvier 2017

Le marché de l’emploi dans la cyber-sécurité est un marché de tension, la pénurie actuelle de professionnels qualifiés en cyber-sécurité constitue un problème majeur...

Read More

Le recrutement collaboratif : impliquer les opérationnels dans vos process de recrutement.

27 novembre 2019

Lorsque vous recrutez, vous n’ajoutez pas seulement un nouveau salarié à vos effectifs, vous complétez une équipe déjà en place avec une nouvelle personnalité....

Read More

Erreurs de casting, comment les éviter….

12 juin 2019

Selon une étude menée par le cabinet de recrutement Robert Half, 71% des DRH français ont déjà embauché un candidat qui ne les satisfaisait...

Read More