Premier emploi, mode d’emploi ?

jeunes diplômés emploi recrutement
A l’heure où les pouvoirs publics et les médias prédisent un marché de l’emploi terne et morose pour les jeunes diplômés ou Génération COVID, nous constatons un contexte tendu mais restant ouvert aux candidats à la recherche de leur premier emploi. Le gouvernement français veut relever le défi de faire de l’emploi des jeunes une priorité nationale. Mais les places seront chères, à vous de vous démarquer et d’affûter vos CV !

1. La recherche du premier emploi, un travail à part entière !

Au risque de vous décevoir, nous n’avons pas trouvé de formule magique ou de mode d’emploi bien défini pour trouver votre premier travail. En revanche, nous vous livrons quelques astuces pour préparer votre arrivée sur le marché du travail et décrocher le job que vous convoitez !

2. La recherche du premier emploi, un travail à part entière !

La technique consistant à mettre son CV en ligne sur toutes les plateformes de recrutement (job boards) ou à postuler à toutes les offres destinées aux jeunes diplômés n’est probablement pas la plus adaptée. Nous vous conseillons de définir une cible en termes de société (taille, secteur…), de bassins d’emplois et de métier (contenu des missions en lien avec vos compétences et vos aspirations). 

Attention tout de même à ne pas établir une cible trop restreinte qui pourrait potentiellement vous fermer à des opportunités. On cible, on affine… tout en faisant preuve d’ouverture d’esprit !

⚠️  N’oubliez pas qu’un recruteur passe en moyenne moins de 40 secondes pour lire un CV. Prenez donc bien le temps soigner de votre CV afin qu’il soit facilement lisible tout en faisant ressortir les éléments pertinents par rapport au poste visé. Les soft skills et centres d’intérêt sont aussi des arguments différenciant à compétences égales.

3. Gérer son timing

Tenir un carnet de bord dédié à votre recherche d’emploi est indispensable : cela vous permet d’assurer un suivi (nom et activité de la société, nature du poste, date de la candidature, date de la relance à effectuer…) et de ne pas être pris au dépourvu. Rien de pire que d’être contacté par une entreprise pour laquelle vous avez postulé et de ne plus se rappeler de son activité ou du descriptif du poste ! 

Cela relève de la logique mais nul doute que ce petit rappel vous évitera quelques déconvenues.

4. Préparer son entretien

Vous avez décroché un premier RDV ? Work in progress ! 

Ce n’est surtout pas le moment de se relâcher, préparez-vous afin de maximiser vos chances de réussite. Interrogez-vous sur vos attentes et celles de votre interlocuteur pour adapter votre discours :

  • Entrainez-vous à vous présenter en quelques minutes (mes expériences, ma formation, mes souhaits, ma personnalité…). En clair, faites de votre bande annonce un blockbuster !
  • Suscitez l’intérêt et la curiosité de votre interlocuteur, démontrez votre personnalité.
  • Renseignez-vous sur le poste, les activités et actualités de la société.
  • Préparez quelques questions (sur les missions, sur la société…) en amont de votre RDV pour démontrer votre intérêt et votre professionnalisme.

5. Apprendre à gérer son stress

Pour certains, le fait d’avoir un RDV génère une « bonne adrénaline » ; pour d’autres, c’est synonyme de stress intense et de peur. Ce qui est important, c’est de ne pas se laisser submergé par ses émotions et de se rassurer :

  • S’entraîner (si cela peut vous rassurer, n’hésitez pas à répéter votre discours mais n’en n’oubliez pas pour autant votre naturel et votre authenticité, c’est particulièrement apprécié !).
  • Relativiser (certes un RDV est important mais vous ne jouez pas votre vie !).
  • Se mettre sur un terrain d’égalité avec votre interlocuteur (oui, vous allez être challengé mais vous avez également des exigences vis-à-vis de la société). Voyez cet entretien comme un échange, une émulation et non comme une confrontation. 

6. Quelques conseils post entretien :

  • Prendre le temps d’envoyer un mail de remerciement à la personne qui a pris le temps de vous recevoir est toujours apprécié.
  • Relancer votre interlocuteur si vous n’avez pas eu de retour (encore une fois la gestion du timing est essentielle : de manière générale, attendez 1 semaine pour effectuer votre relance.).
  • Obtenir un feedback : que votre entretien soit concluant ou non, vous méritez d’avoir un retour ! Si vous n’êtes pas retenu, vous devez comprendre les raisons qui ont motivé cette décision. Cela vous permettra d’être « fixé », de retravailler votre pitch et de pouvoir avancer plus sereinement dans le cadre de vos prochains entretiens !

Vous l’aurez compris, trouver votre premier emploi demande un temps de réflexion et nécessite de mener plusieurs actions de manière organisée. Il faudra donc vous armer d’un peu de patience et surtout vous investir pleinement dans cette recherche afin de décrocher votre premier job !

 

Un accompagnement SP SEARCH sera bientôt possible pour apprendre à « chasser » efficacement son premier job en lien avec ses aspirations et de devenir un expert de l’entretien d’embauche en visio ou en face à face. 

 

Dès la rentrée, SP SEARCH dévoilera sa nouvelle solution sur-mesure dédiée aux « Jeunes diplômés » pour décrocher le graal ! 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Interview_cabinet de chasse de tête

Interview pour Challenges – Mars 2019

28 avril 2019

SP SEARCH, chasseur de têtes spécialisé.

Read More

L’onboarding…. et après ?

23 juillet 2019

Si vous êtes un lecteur fidèle, vous avez très certainement suivi notre série d’articles dédiée à l’onboarding et donc probablement compris l’importance de bien...

Read More

Onboarding : comment réussir l’intégration des nouveaux recrutés ?

10 juillet 2019

Dans un précédent article, nous vous expliquions en quoi consiste l’onboarding dans un process de recrutement. Selon une étude menée en 2013 sur l’accueil...

Read More