Comment identifier (ou recruter) un bon manager ?

Nous ne vous apprenons rien en vous disant qu’une erreur de recrutement peut coûter très cher. Perte de temps et d’argent, désorganisation interne, projets qui prennent du retard, les risques sont d’autant plus grands que le poste est hiérarchiquement élevé.

Recruter un manager est un enjeu de taille. En effet, les rôles de management sont des rôles pivots en entreprise; il s’agit de trouver le candidat qui aura les capacités pour décider, déléguer, communiquer, se remettre en question et être force de proposition sur des évolutions métier et sectorielles.

Lors du process de recrutement, vous devrez donc valider les compétences techniques mais aussi évaluer les qualités inter et intra-personnelles de chaque candidat.

1. La voie (voix) descendante de l’entreprise

Véritable interface avec la direction, le manager en sera officiellement son porte-parole. Il est donc essentiel en premier lieu de vérifier que votre candidat est en phase avec les décisions prises et est en accord avec les axes stratégiques de l’entreprise.

 

Comme tout autre salarié, il ne faut pas négliger la synergie entre les valeurs du candidat et la culture de l’entreprise. Attention également à la dimension éthique : respect des règles, ambition mesurée, ouverture d’esprit et empathie, …

 

Il n’est pas toujours évident en 1 heure d’entretien de jauger de la personnalité d’un candidat. Chez SP Search, nous sommes habilités et certifiés sur des audits de management et de personnalité afin de vous accompagner dans la quête de « la perle rare ».

2. L’étoffe du manager

Autonomie, capacité d’initiative, leadership, accompagnement au changement, sont quelques unes des qualités nécessaires et indispensables d’un bon manager. Comment les vérifier ?

Les qualités managériales

Interrogez le candidat sur sa manière de manager et ce qui semble – selon lui – déterminant :  capacité à arbitrer et prendre une décision, à fédérer une équipe, à la faire monter en compétences, à communiquer, à gérer une crise… Mais aussi son style de communication, son appétence à la gestion administrative…L’ordre dans lequel vont être cités les différents éléments vous permettra de jauger de l’importance de telle ou telle compétence pour votre candidat.

 

Un bon manager doit être apprécié de son équipe, savoir la faire travailler et lui faire obtenir les résultats escomptés ; Il doit savoir écouter et communiquer. Demandez-lui de vous raconter son pire souvenir en tant que manager. Vous testerez ainsi sa capacité de remise en question, de prise de recul mais également s’il a l’aptitude de prendre à bras le corps la mission que vous lui proposez.

Les exemples concrets

« Vous dites posséder des aptitudes à la délégation ? Donnez-moi un exemple. Vous indiquez savoir gérer les conflits, racontez-moi votre expérience la plus probante, pouvez-vous me dire les qualités, savoir-faire et savoir-être que vous avez mobilisés pour réussir ? »

 

Tentez toujours de dégager des réponses du candidat son style de management. Le plus efficace reste la mise en situation avec un cas pratique ; demandez au candidat la manière dont il procéderait pour remplir une mission ou résoudre un problème.

ATTENTION : Gardez à l’esprit qu’il n’existe pas de candidat idéal mais seulement un candidat idéal pour le poste en question. Certaines caractéristiques peuvent être une qualité ou un défaut selon le type d’équipe à manager, le secteur d’activité, la culture de l’entreprise…

3. Le manager, un salarié comme les autres

Bien que ses missions et responsabilités soient plus nombreuses que la plupart des autres collaborateurs, le manager est un opérationnel « comme les autres ».

 

Ce que les hommes respectent d’abord, c’est la compétence. Un grand communiquant, emphatique et intelligent ne sera pas respecté s’il ne comprend pas le métier de ses subordonnés ; il est question de crédibilité.

CONSEIL : Quelques soient les compétences techniques demandées, vous devez être en mesure de vérifier le background opérationnel des candidats. Check des références, réalisation d’un projet test, tous les moyens sont bons.

Recruter un (bon) manager est essentiel pour l’ambiance générale au sein de l’équipe et plus largement de l’entreprise mais la tâche est ardue. En effet, comment juger – lors d’une rencontre aussi brève qu’un entretien – de la capacité d’une personne à manager, à se faire entendre, à créer de la cohésion d’équipe… Les compétences techniques sont de fait facilement identifiables sur CV et peuvent – si manquantes – être développées grâce à des formations. A l’inverse, le développement personnel nous permet d’évoluer mais nos valeurs sont souvent liées à notre passé, notre histoire, et sont ancrées en nous. Attardez-vous à identifier la cohérence entre les valeurs de l’entreprise et celle du candidat que vous avez en face de vous.

N’oubliez pas, « si vous avez un doute, c’est que vous n’avez pas de doute ». Se séparer d’un collaborateur n’est jamais une expérience agréable alors si vous sentez que quelque chose ne colle pas, ne prenez pas de risque et poursuivez votre quête du « mouton à 5 pattes ».

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Mesurer l'engagement de ses salariés

Pourquoi devriez-vous mettre en place une stratégie d’employee advocacy au sein de votre entreprise ?

28 février 2020

Savez-vous que les publications des salariés obtiennent 8 fois plus d’engagement qu’une publication portée par l’entreprise directement ? En effet, les règles de la...

Egalité professionnelle hommes-femmes

L’index égalité professionnelle s’impose aux PME

30 mars 2020

Instauré le 5 septembre 2018 l'index Penicaud oblige les entreprises à calculer (et à publier) les écarts de rémunération entre leurs collaborateurs masculins et...

Onboarding : comment réussir l’intégration des nouveaux recrutés ?

10 juillet 2019

Dans un précédent article, nous vous expliquions en quoi consiste l’onboarding dans un process de recrutement. Selon une étude menée en 2013 sur l’accueil...