Onboarding : Le Graal de l’expérience candidat ?

Intégration de nouveaux collaborateurs
Encore aujourd’hui, de nombreuses entreprises concentrent leurs efforts sur le processus de recrutement mais négligent parfois deux éléments – peut-être encore plus importants – l’accueil et l’intégration du nouveau salarié. Primordial dans le process de recrutement, l’onboarding donne la possibilité à votre nouvelle recrue de s’intégrer plus facilement en créant une relation solide avec son environnement de travail, ses collègues et le management.

Découvrez dans cet article pourquoi il est important de mettre en place un processus d’onboarding efficace.

1. Qu’est-ce que l’onboarding ?

L’onboarding – traduit de l’anglais au français par « embarquement » – regroupe toutes les pratiques liées à l’accueil et à l’intégration d’un nouveau salarié

Ce processus est aussi parfois appelé « socialisation organisationnelle » car il renvoie à l’ensemble des processus de socialisation qui permettent de s’intégrer à une organisation.

On catégorise généralement les processus d’onboarding en 4 phases : les 4 C.

  • La phase de Conformité : vérification de la conformité de l’ensemble des éléments légaux liés au recrutement : les contrats de travail signés, la politique interne de l’entreprise bien comprise, les règles générale expliquées, etc.
  • La phase de Clarification : rendre plus clairs les aspects qui pourraient encore être flous après le recrutement : les missions exactes du poste, les attentes liées à ces missions, ou les fonctionnements basiques de l’organisation.
  • La phase « Culture » : expliciter les normes culturelles – formelles ou informelles – de l’entreprise au nouvel arrivant : les relations entre les individus, les normes de langage, les habitudes par exemple pour le déjeuner ou les évènements interpersonnels.
  • La phase « Connexion » : c’est la dernière phase, la plus complexe car elle vise à créer des connexions entre la nouvelle recrue et les autres membres de l’entreprise. Cette phase est de fait, beaucoup plus personnelle et nécessite un engagement de la part du recruté.

2. Pourquoi mettre en place un bon processus d’onboarding ?

Pour favoriser l’engagement

Garder vos collaborateurs engagés est un facteur clé dans le développement d’une entreprise et – croyez le ou non – un bon process d’intégration peut réellement faire toute la différence.

 

Si, à son arrivée, votre nouvelle recrue se sent intégrée, elle se donnera à fond, par reconnaissance et envie de participer au succès du groupe. Si, au contraire, elle a l’impression de ne pas être la bienvenue ou pire mise de côté, elle restera plus passive.

Pour réduire le turn-over

Saviez-vous que la plupart des salariés qui ne se sentent pas à l’aise dans leur nouveau poste envisagent de démissionner dans les 6 premiers mois de leur contrat ? (Enquête Aberddeen menée en 2013)

Pourquoi dépenser autant d’énergie et d’argent à trouver le mouton à cinq pattes si c’est pour le laisser partir avant même la fin de sa période d’essai ?

Préparez lui un véritable espace de travail, fonctionnel et adapté, facilitez son intégration sociale en la présentant au reste de l’équipe et en lui attribuant un mentor qui pourra la guider, … vous réduirez ainsi les risques qu’elle aille voir ailleurs.

Pour une meilleure collaboration sur le long terme

Pour que l’intégration de votre nouvelle recrue soit la plus fluide possible, pensez à embarquer l’ensemble de l’équipe avec vous.

 

Ce sont eux qui vont – directement ou indirectement – travailler avec « le nouveau » ou « la nouvelle ». Comme nous vous l’expliquions ici plus tôt, il est essentiel de rendre vos salariés acteurs du recrutement.

Prévoyez a minima une journée d’intégration pour faire les présentations et permettre au nouveau recruté de comprendre votre écosystème interne.

Notez que les liens tissés au cours des premières semaines sont primordiaux pour une bonne entente sur le long terme.

Pour une bonne productivité dès le départ

L’arrivée dans une nouvelle entreprise – et ce quel que soit votre niveau d’expérience ou de hiérarchie – revient à se jeter dans le vide.

 

On ne fait pas encore partie du groupe, on ne comprend pas encore les méthodes de travail ou on ignore encore certains détails aussi insignifiants que l’endroit où se trouve la photocopieuse….

 

En étant présent lors des premières heures d’accueil d’un nouveau collaborateur, et en reprenant avec lui les informations « basiques » mais utiles, et en lui expliquant vos processus, il pourra alors immédiatement se consacrer à des tâches à valeur ajoutée, celles pour lesquelles vous l’avez embauché.

 

Pour votre marque employeur

Un bon processus d’accueil et d’intégration fait aujourd’hui partie des arguments mis en avant par les recruteurs pour attirer des candidats !

 

Et pour cause, Ils ont envie d’être accueillis et favoriseront une entreprise qui ne les considérera pas comme un simple numéro.

 

Notez également que les salariés « bien accueillis » deviendront plus facilement ambassadeurs de votre entreprise, prêchant la bonne parole auprès de leurs contacts, qui deviendront eux aussi des employés potentiels, etc.

Vous êtes dorénavant convaincus de l’importance de mettre en place un bon process d’accueil et d’intégration au sein de votre entreprise ? Nous vous donnons quelques clés ici.(lien vers l’article : comment réussir l’intégration de vos nouveaux recrutés ?

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
La fraude de CV

Comment faire face à la fraude aux CV ?

31 janvier 2020

Selon une étude menée en 2018 par le cabinet de recrutement Florian Mantione Institut, 65% des CV envoyés aux recruteurs sont arrangés, et 85%...

L’onboarding…. et après ?

23 juillet 2019

Si vous êtes un lecteur fidèle, vous avez très certainement suivi notre série d’articles dédiée à l’onboarding et donc probablement compris l’importance de bien...

Interview_cabinet de chasse de tête

Interview pour Challenges – Mars 2019

28 avril 2019

SP SEARCH, chasseur de têtes spécialisé.