Prompt Engineering, 4 compétences pour dompter l’IA !

prompt engineering-intelligence artificielle-IA-prompt engineer
Le Prompt Engineering est une compétence très convoitée, le nombre de recrutements explose. Découvrez ce métier qui dompte l'intelligence artificielle.

Souvent présentées comme des dresseuses d’Intelligences Artificielles, des “psy pour IA” ou encore comme “celles qui chuchotent à l’oreille des IA”, ces personnes nous montrent que de nouveaux outils peuvent donner naissance à de nouveaux métiers !

Découvrez pourquoi le Prompt Engineering est une activité dont vous n’avez pas fini d’entendre parler. 

I. QU'EST-CE QU'UN-E PROMPT ENGINEER ?

“Prompt engineer” est l’équivalent de “prompt ingénieur-e” en français. On les appelle également “ingénieur-es” ou “ingénieur-es d’invite”. Voyons en quoi consiste précisément ce métier. 

→ PROMPT ENGINEERING DÉFINITION

Si l’on vous dit qu’un-e prompt engineer est une personne qui pratique le Prompt Engineering, vous allez sûrement vous demandez ce qu’est le Prompt Engineering. Et vous aurez raison.

  • C’est une personne qui communique avec…les intelligences artificielles !
  • Le Prompt ingénierie, c‘est l’ensemble des techniques utilisées pour communiquer au mieux avec les intelligences artificielles.

Pour faire simple : Prompt Engineering, c’est la pratique. Prompt Engineer, c’est le métier qui correspond.

Mais, pourquoi et comment un-e Prompt Engineer communique avec les intelligences artificielles ?

Pourquoi ? Pour obtenir des réponses pertinentes de la part de l’intelligence artificielle (mais aussi pour comprendre comment elle fonctionne).

Comment ? En lui soumettant des prompts ou requêtes d’où l’appellation “ingénieur de prompt/requête”.

En résumé, un-e Prompt Engineer a pour mission de trouver les meilleures façons de parler à une Intelligence Artificielle. Le but est de formuler des demandes précises qui permettront d’obtenir des réponses pertinentes de la part de l’IA.

→ QU'EST-CE QU'UN PROMPT

“Prompt” est le mot anglais qui signifie “requête”. Un prompt est une instruction écrite que l’on envoie à une intelligence artificielle. Souvent, un prompt = une phrase simple et directe. Par exemple : “Qu’est-ce qu’un cabinet de recrutement ?” pour l’IA ChatGPT (qui génère du texte) ou “/imagine prompt : un chat blanc  » pour l’IA Midjourney (qui génère des images).

Cependant,  un prompt peut tout à fait être un long texte (Longue traîne). C’est notamment le cas lorsqu’il s’agit d’une demande complexe et que l’IA doit prendre en compte de nombreux paramètres pour fournir une réponse. Les instructions du prompt sont alors détaillées étape par étape.

Un-e Prompt Engineer dialogue avec l’IA. Durant les échanges, il/elle spécifie sa requête à l’aide des prompts.

Un prompt est une demande écrite envoyée à une intelligence artificielle spécialisée dans la génération de contenu (c’est-à-dire qui produit du texte ou des images). C’est une consigne pour IA.

Et comme pour un élève, la réponse fournie par l’IA dépendra de la consigne, d’où l’importance de concevoir des consignes pertinentes.

La conception de prompt (“le prompting”) nécessite donc d’inclure les mots les plus justes possibles dans les requêtes faites à l’IA. Un bon prompt est un prompt qui inclut des mots-clefs précis. Ceci permet aux algorithmes des IA de générer les réponses les plus adéquates.

Quand vous comprenez ce qu’est un prompt, vous comprenez – normalement – pourquoi un Prompt Engineer n’est pas un codeur.

Comme vous l’avez sans doute remarqué, les requêtes faites aux Intelligences Artificielles se font dans un langage particulier…le langage humain ! On est donc bien loin du langage informatique que les codeurs utilisent.

II. PROMPT ENGINEER : FORMATION, SALAIRE, AVENIR

Quelles études choisir pour devenir Prompt Engineer ? Quel est le salaire d’un·e ingénieur-e prompt ? Quelles évolutions pour ce nouveau métier ?

→ COMMENT DEVENIR EXPERT EN PROMPT ENGINEERING ?

À ce jour, il n’existe pas (encore) de diplôme de prompt engineer. On ne trouve pas non plus de formations officielles, exclusivement dédiées à l’ingénierie de prompt.

Cependant, certaines formations et compétences peuvent être utiles pour devenir ingénieur-es de prompt. Voici une liste non exhaustive :

• Formation en informatique ou en sciences de l’information
Les programmes universitaires offrant des cours sur l’intelligence artificielle, le traitement du langage naturel, l’apprentissage automatique et l’analyse des données sont particulièrement pertinents.
• Traitement du langage naturel (TLN)
Étant donné qu’un·e prompt engineer travaille en étroite collaboration avec des systèmes d’IA, une connaissance approfondie du traitement du langage naturel est essentielle. Suivre des cours ou des formations sur le TLN peut aider à comprendre les techniques et les méthodes utilisées pour interagir avec les intelligences artificielles.
• Apprentissage automatique (Machine Learning)
Une compréhension de base de l’apprentissage automatique est très utile. Il est souvent utilisé dans les modèles de langage et les systèmes de génération de réponses utilisés par les prompt engineers. Familiarisez-vous avec les concepts de l’apprentissage automatique, les algorithmes et les outils couramment utilisés.
• Domaines connexes
En fonction des applications spécifiques des IA avec lesquelles vous souhaitez travailler, il peut être bénéfique d’acquérir des connaissances dans des domaines connexes. On compte parmi ces domaines la recherche opérationnelle, les sciences humaines, la communication, la linguistique, la psychologie cognitive, ou d’autres domaines spécialisés.

Autant vous dire que les prompt engineers peuvent avoir des formations extrêmement variées.

Prompt engineer-prompt engineering-intelligence artificielle-IA

Pour devenir prompt engineer, la formation continue et l’auto-apprentissage sont essentiels.
Pourquoi ? Parce que le domaine de l’ingénierie prompt, comme celui des IA, est en constante évolution.
Il est donc important de rester à jour sur les dernières avancées, les nouvelles techniques et les outils émergents.
Les compétences à acquérir pour devenir ingénieur·e prompt dépendent également de l’IA utilisée.

→ LE SALAIRE D'UN-E PROMPT MANAGER

Une rémunération annuelle allant jusqu’à plus de 300 000 euros. C’est le salaire qui est annoncé par certaines plateformes d’offres d’emploi américaines. Il s’agit évidemment des rémunérations les plus attractives. Le salaire des prompt engineers démarrerait à 45 000€ par an.

Comme pour les autres secteurs d’activités, certains critères impactent plus ou moins le niveau de salaire. L’expérience, le type d’études ainsi que leur durée peuvent, par exemple, influencer la rémunération des ingénieurs prompt.

Cette fourchette de salaire assez floue s’explique par le caractère nouveau de ce métier qui se développe sur un marché qui n’est pas encore structuré.

Bien que le métier soit encore plus récent en France qu’aux Etats-Unis, il y a de grandes chances pour que les salaires des prompt engineers restent relativement attractifs.

Un·e prompt engineer expérimenté·e peut aussi évoluer vers des postes de supervision. Le développement du prompt engineering en freelance n’est évidemment pas à exclure. Ce statut offre la possibilité de proposer de la formation à destination des entreprises ou particuliers.

prompt engineerfreelance, la rémunération dépendra là aussi de nombreux critères (compétitivité du marché, expertise, complexité du projet).

→ QUEL AVENIR POUR LE PROMPT ENGINEERING ?

Le Prompt Engineering est en plein essor, cela va sans dire. Mais, est-ce un métier qui a de l’avenir ? Ou s’agit-il d’un simple effet de mode qui disparaîtra aussi rapidement qu’il est arrivé ?

Trève de suspens : comme vous pouvez l’imaginer, ce nouveau métier risque d’être de plus en plus recherché.

Il n’y a qu’à jeter un œil au leader mondial des réseaux sociaux professionnels pour comprendre que cette compétence devient une véritable plus-value sur les CV Linkedin.

À ce stade de votre lecture, vous n’êtes pas sans savoir qu’un·e prompt engineer améliore les interactions humain-IA. En rendant les IA plus efficaces, c’est tout un lot de métiers qui va être impacté par le prompt engineering. Et quelle entreprise ne cherche pas à optimiser sa productivité ? Qu’il s’agisse de déléguer la création d’un power-point, d’automatiser des rédactions de mails ou d’améliorer l’exécution de projets : l’automatisation risque de séduire de nombreuses organisations.

OpenAI, une entreprise spécialisée dans la recherche sur l’IA, prévoit à elle seule un milliard de dollars de revenus d’ici 2024. D’ici 2025, le nombre de personnes travaillant dans le domaine de l’Intelligence artificielle est évalué à près de 100 millions. La part mondiale de l’Intelligence Artificielle dans le commerce est estimée à 24,1 milliards pour 2028.

Non seulement le secteur de l’IA est en pleine explosion, mais il prévoit de continuer de gagner du terrain dans les années à venir.

En effet, le développement de l’Intelligence Artificielle ne se limite pas au commerce. Il s’étend à des secteurs de plus en plus nombreux et variés tels que l’automobile, la recherche, la santé, le tourisme, ou encore l’immobilier.

D’ailleurs, des offres d’emploi nécessitant des aptitudes particulières pointent déjà le bout de leur nez dans des domaines tels que celui de la finance. Des offres d’emploi d’ingénieur·e prompt sont également proposées par les start-ups et publiées sur des plateformes d’emploi en ligne.

La montée de l’Intelligence Artificielle s’accompagne aussi d’une complexité croissante des modèles d’IA. Être prompt engineer, ce n’est pas uniquement travailler avec ChatGPT. Autrement dit, la demande croissante sur le marché de l’emploi offrira aux prompt engineers la possibilité de se spécialiser dans une IA en particulier.

Ces évolutions suggèrent que des formations et diplômes officiels d’ingénieur·e prompt voient le jour dans les prochaines années.

Si nous ne sommes pas à l’abri que ces experts en requêtes soient eux-mêmes un jour remplacés par l’Intelligence Artificielle, une chose est sûre : ce métier aura un impact sur (presque) tous les autres.

SP SEARCH recrute !

Partager cet article

pénurie d'experts en cybersécurité

Cyber-Sécurité : 1000 postes non pourvus

21 janvier 2017

Le marché de l’emploi dans la cyber-sécurité est un marché de tension, la pénurie actuelle de professionnels qualifiés en cyber-sécurité constitue un problème majeur...

Read More
Biais cognitifs pour réussir son entretien de recrutement

Biais cognitifs : 4 conseils pour réussir son entretien de recrutement

22 août 2023

Les biais cognitifs, s’ils sont bien identifiés, peuvent donner l’avantage aux candidats et candidates pour réussir son entretien d'embauche. Il est donc essentiel d'être...

Read More
4 étapes-pour-comprendre-son-changement-professionnel-roue-hudson-coaching

4 étapes pour comprendre son cheminement professionnel et accepter le changement.

8 février 2023

Comprendre les 4 étapes du changement dans une vie professionnelle par une approche introspective en coaching à l'aide de la roue d'Hudson.

Read More